hautzigPrésentation de l'éditeur : Sara est tout excitée. Oncle Benjamin (...) invite [sa mère et sa grand-mère] à l'Exposition universelle de 1939 qui doit se tenir à New York. Il en profite pour réclamer une vieille photo de sa mère, la grand-mère de Sara, un cliché très spécial, décrit avec précision dans sa lettre. Bizarrement, Sara est certaine de n'avoir jamais vu cette photo de grand-mère jeune dans les albums de famille. Encore plus étrange, chaque fois qu'elle en parle à sa mère, celle-ci baisse la tête, évite son regard ou, pire, s'énerve et lui crie aux oreilles. Sara est maintenant prête à tout pour mettre la main sur ce mystérieux portrait.

Une requête bien mystérieuse, une petite fille très curieuse, un secret de famille pas extraordinaire. Voilà les ingrédients de cette histoire accessible à partir de 10 ans. Le style est limpide, c'est agréable à lire, mais sans surprise. L'intérêt du livre réside surtout dans la postface, où l'auteur dresse un parallèle entre l'univers de Sara et sa propre enfance.

Ma note : 12/20

Une photo de grand-mère, Esther Hautzig, Ecole des Loisirs, collection Neuf, septembre 2004, 90 p. Traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Hélène Misserly.