mosby

Présentation de l'éditeur : Vaut-il mieux mourir ou condamner l'autre à la mort ? Avant d'en tuer un sur deux, un serial killer torture les couples qu'il séquestre : à eux de décider. Jodie vient de tromper Scott et se sent coupable. De son côté, il recense cinq cents raisons de l'aimer. Ils sont enlevés. L'inspecteur Mercer n'a que quelques heures pour les retrouver avant qu'ils ne craquent. Et vous, que feriez-vous ?

Un thriller assez banal. Steve Mosby semble hélas jouer le jeu de la surenchère de violence et d'horreur dans les scènes de crime et de torture en vogue chez les auteurs de romans policiers. J'ai failli abandonner p. 169 : la torture ne fait que commencer et il reste 10h50 avant le lever du jour. Rassurez-vous : ça passe à autre chose.

Le personnage de Mark est néanmoins sympathique : jeune recrue pleine de doutes, cet enquêteur vient de vivre un drame. Son traumatisme ressurgit quand il doit interroger un témoin.

Malgré tout, le suspense tarde à s'installer : il survient après les deux premiers tiers du livre, ce n'est pas digne d'un thriller !! Ca devient cependant haletant : on trépigne d'impatience en subodorant le dénouement que les enquêteurs ne semblent pourtant pas pressentir. On s'énerve donc de ne pas les voir agir en conséquence... Mais la suite réserve des surprises...

Oui, je relirai cet auteur à l'occasion, mais j'attendrai les sorties en format poche. Ce roman n'a toutefois pas l'envergure de ceux de Dennis Lehane, Thomas Harris, ou même Harlan Coben, contrairement à ce qui est annoncé sur l'ouvrage.

Ma note : 13/20

Un sur deux, Steve Mosby, Points Thriller, janvier 2009, 437 p.