kupermanClarisse rend copie blanche à sa rédaction : "Pourquoi le livre s'appelle-t-il L'enfant océan ?"*. Elle est en effet bien incapable de répondre puisqu'elle n'a pas lu le livre. Elle rentre dépitée chez elle, sachant qu'elle aura zéro. Sa mère lui demande ce qui ne va pas, la fillette prétexte une dispute avec sa meilleure copine Anna... Mais celle-ci invite Clarisse à passer Noël à la montagne avec elle. La fillette va donc aller de mensonge en mensonge, s'emmêler les pinceaux, découvrir un secret...

On retrouve la maman intuitive qui perçoit tout de suite les états d'âme de sa fille, comme dans Punie ! du même auteur. J'ai trouvé ce roman moins subtil, le mensonge servi à l'institutrice extrême, le secret des parents invraisemblable. J'ai apprécié les jolies illustrations de Soledad Bravi (auteur de la BD pour adultes Pourquoi j'suis pas aux Maldives ?).

* référence au roman jeunesse de Jean-Claude Mourlevat

Ma note : 11/20

Mensonges et vérité, Nathalie Kuperman, L'Ecole des Loisirs, Mouche, septembre 2007, 83 p.