braveIl s'agit de l'adaptation de l'excellent roman noir Rafael, derniers jours de Gregory Mcdonald. Si vous avez l'intention de lire le livre, ou si vous l'avez lu et souhaitez voir le film, ne lisez que ce qui est en orange, et l'avis de Mr en vert.

Selon moi, cette adaptation est un ratage total, une trahison, un sacrilège... pour qui espère y retrouver l'esprit du roman.

La puissance de l'ouvrage de Mcdonald réside dans sa vivacité, sa concision, sa sobriété, sa densité. C'est un condensé d'émotions qui nous étreignent à la lecture du roman. Rien de tel ici : on s'ennuie, le film traîne en longueur et surtout il est complètement revisité, remanié, la chronologie n'est pas respectée. Il y a en plus des scènes outrées façon Emir Kusturica alors que le livre n'est que finesse... Rafael n'est pas illettré (élément crucial dans le roman), pas de séance chez le coiffeur, pas d'achats impulsifs de cadeaux en sortant, pas d'arrestation, l'amour réciproque de Rafael et Rita tarde à être manifesté, il y a des ajouts très discutables. Johnny Depp est très beau, certes, mais ne correspond pas au personnage : trop lisse, trop propre, trop sexy dans son jean à 500 dollars, pas assez "alcoolique", le regard trop vif, pas naïf comme dans le livre... Quelques points positifs : la scène avec le prêtre est bien vue, l'adieu aux enfants est émouvant.

Conclusion : pourquoi, si on a aimé un livre (a fortiori un joyau où pas une virgule n'est à changer) et choisi de l'adapter, le remanier complètement et trahir à ce point l'auteur ?

Mr est très déçu aussi : "L'esprit du livre n'est absolument pas respecté et la richesse des émotions que celui-ci faisait passer est, notamment de ce fait, totalement absente. Le film s'égare dans des digressions grotesques inspirées des films de Kusturica qui sont ici hors de propos. Rafael (incarné par Johnny Depp) et Rita, son épouse dans le film, sont peu crédibles dans leurs rôles de quart-mondistes trop lisses et propres. En résumé : une adaptation totalement ratée qui n'a conservé que la trame de l'histoire mais pas ce qui faisait la richesse du récit."

Si vous souhaitez voir ce film, je peux faire voyager le DVD, envoyez-moi un mail avec votre adresse si vous êtes intéressé(e).