dumasPétrie de préjugés, je n'aurais jamais lu d'emblée un écrit de Dumas (Les trois mousquetaires, roman de cape et d'épée, d'aventure, ça doit être dense et illisible, donc pas pour moi, non merci !). Mais dans le cadre du bloody Swap de Lou sur les créatures de la nuit, Ellcrys m'a offert cette nouvelle. Aussitôt feuilletée, aussitôt adoptée, j'aime beaucoup les nouvelles et le début de celle-ci m'a fait penser à du Maupassant.

Au cours d'une soirée, une dame "pâle" raconte l'étrange aventure qui lui est arrivée. Début du XIXème siècle, la Pologne et la Russie sont en guerre. Pour préserver sa fille Hedwige (la narratrice) des viols et des massacres, son père décide de l'envoyer dans le monastère de Sahastru, au milieu des monts Carpathes. Le périple dure une dizaine de jours, les voyageurs sont attaqués par une horde de Moldaves dont le chef est Kostaki. Arrive alors son demi-frère Grégoriska qui sauve la jeune fille et l'héberge dans son château. Les deux frères tombent amoureux d'Hedwige qui réserve son amour pour le bon Grégoriska...

Une histoire de vampire très agréable à lire. Tous les ingrédients du genre y sontcarpathes réunis : les Carpathes, le trouble amoureux, la façon dont un homme devient vampire, le modus operandi pour se débarrasser à tout jamais d'une telle créature... Merci Ellcrys !

Ma note : 15/20

La Dame pâle, Alexandre Dumas, Gallimard, Folio, mai 2006, 101 p. (extrait des Mille et un fantômes).