coraline Synopsis : Coraline Jones est une fillette intrépide et douée d'une curiosité sans limites. Ses parents, qui ont tout juste emménagé avec elle dans une étrange maison, n'ont guère de temps à lui consacrer. Pour tromper son ennui, Coraline décide donc de jouer les exploratrices. Ouvrant une porte condamnée, elle pénètre dans un appartement identique au sien... mais où tout est différent. Dans cet Autre Monde, chaque chose lui paraît plus belle, plus colorée et plus attrayante. Son Autre Mère est pleinement disponible, son Autre Père prend la peine de lui mitonner des plats exquis, et même le Chat, si hautain dans la Vraie vie, daigne s'entretenir avec elle. Coraline est bien tentée d'élire domicile dans ce Monde merveilleux, qui répond à toutes ses attentes. Mais le rêve va très vite tourner au cauchemar. Prisonnière de l'Autre Mère, Coraline va devoir déployer des trésors de bravoure, d'imagination et de ténacité pour rentrer chez elle et sauver sa Vraie famille...

Ce film semble avoir marqué ma fille qui l'a vu cet été. Curieuse, j'ai visionné le DVD avec elle. Joli générique de début (la confection de la poupée), belles images, musique agréable, première partie très prometteuse. Je comprends que les enfants soient fascinés par ce fantasme de nouveaux parents idéaux, a fortiori si les leurs "n'ont jamais le temps" (oui, je me suis reconnue !). Le côté "aventure" m'a cependant fait trouver le dénouement du film bien long. Déception, donc... Ca ressemble effectivement à "L'étrange Noël de Mr Jack", auquel je n'avais pas adhéré non plus.

Attention, c'est très noir, et certains passages peuvent vraiment effrayer les moins de 8 ans.

Coraline, film de Henry Selick, 2009, disponible en DVD.