ds_sa_peau"Il y a longtemps, il y a très longtemps, on a été une famille normale. Quand j'étais un gamin. Aujourd'hui, c'est terminé." (p. 14).

"Un père n'a pas le droit de faire pitié à son fils. Ca ne fait pas partie du programme." (p. 19).

Cet adolescent ne supporte plus la vie à la maison entre ses deux parents alcooliques, son père méchant et méprisant, sa mère dépressive. Alors il met le feu à la grange et il part, il fugue. Il est pris en auto-stop par un routier slovène, passe une nuit à l'hôtel sans payer, puis profite de la tempête qui a sinistré la forêt vosgienne pour s'y réfugier dans une petite maison. Là, après avoir regardé les photos des propriétaires, il s'invente une nouvelle identité, il est Antoine Prat. Il imagine une autre vie qu'il consigne dans un journal, avec une soeur et des parents aimants. Arrive un vieil homme musicien qui le distrait de ses pensées lancinantes : les paroles venimeuses de son père, "Daddy"...

Un roman émouvant et plaisant à lire sur le malaise des adolescents qui vivent dans des milieux difficiles, qui ne se sentent pas aimés...

Ma note : 13/20

Dans sa peau, Benoît Broyart, Editions Thierry Magnier, octobre 2008, 94 p.