inconnu

Après lecture par Canel de l'excellent petit roman Inconnu à cette adresse de Katherine Kressmann Taylor, nous voilà partis écouter deux comédiens le lire à la médiathèque. Mr ne connaissait pas l'histoire, Canel l'ayant lue mardi, tout était encore frais dans sa mémoire.

* * * * *

Canel : très bonne mise en scène, un peu de confusion au début dans les deux personnages si on ne les a pas repérés car Max et Martin lisent tour à tour la même lettre, puis on s'installe dans cette lecture, qui est en fait une pièce remarquablement bien interprétée. Le texte a beau être lui-même particulièrement éloquent et percutant, la lâcheté croissante de Martin et l'abattement progressif de Max sont exacerbés de manière juste par le jeu des acteurs... Ecoute très attentive dans la salle, l'émotion va crescendo - comme à la lecture du livre - et la fin bouleverse. Bravo aux deux comédiens du Théâtre du Reflet !

Mr : A travers la correspondance entre 1932 et 1934 de deux grands amis habitant respectivement à San Francisco et à Munich, cette histoire relate la montée du fascisme en Allemagne. La judaïcité de l'un et la recherche de confort de l'autre sauront-ils les séparer ?... Un dénouement saisissant ! Bravo aux comédiens et merci pour le choix de l'ouvrage que je lirai.

De gauche à droite : Florence Dupeu, metteur en scène, Eric Ferrat (Martin) et Rémi Lelong (Max), comédiens.

FlorenceDupeu    EricFerrat    RemiLelong