Les_lieux_sombres_de_Gillian_Flynnfait_main

Vous pouvez lire sans crainte le résumé qui suit, je l'ai rédigé après seulement cinquante pages de lecture. Mes impressions en revanche sont toutes fraîches, mais j'essaie de ne rien dévoiler...

Libby Day vit à Kansas City dans le Missouri, elle a 31 ans. Elle a survécu à un drame 24 années plus tôt : son frère de 15 ans a massacré avec une violence inouïe leurs deux soeurs et leur mère. Libby n'a pas assisté aux meurtres mais elle a tout entendu. La jeune femme est bien sûr traumatisée, son adolescence a été particulièrement difficile. En outre, fréquemment exposée depuis l'enfance aux media, elle apparaît aujourd'hui comme installée dans un état d'assistance qui a entravé sa maturité. Il semblerait qu'elle ne parvienne pas à être adulte, à faire le choix d'une profession. Sa situation financière devient de ce fait préoccupante. Aussi, lorsqu'elle reçoit une lettre mystérieuse de Lyle Wirth lui proposant 500 dollars, elle accepte de le rencontrer. Lyle lui demande de venir témoigner du drame devant une bien étrange communauté : le KC (Kill Club), qui regroupe des fanatiques de meurtres. Là, on essaie de la convaincre que le procès  a été bâclé et on l'incite à enquêter en rencontrant les personnes qui étaient proches de la famille à l'époque du drame... Le récit va présenter en alternance les recherches actuelles de Libby et la reconstitution exacte des événements de ce dramatique 2 janvier 1985.

Un style vif, sans complaisance. Des personnages attachants, des situations finement décrites et une analyse psychologique des protagonistes très subtile. Des moments de tendresse, quelques passages violents, noirs, sans concessions. J'ai particulièrement apprécié les chapitres "1985" où l'on replonge dans le passé des Day : le ton m'a semblé très juste, les relations familiales autour de cette mère épuisée dont la ferme périclite, l'adolescent mal dans sa peau qui supporte difficilement la promiscuité avec sa mère et ses trois petites soeurs criardes, bavardes... ce même adolescent qui se sent minable parmi ceux de son âge, qui trouve refuge auprès de sa petite amie perturbée et d'un de leurs copains avide de sensations extrêmes (drogues diverses, satanisme)...

Comme dit Pimprenelle, "Plus on avance, et mieux c'est !!". Le suspense est savamment entretenu et les révélations finement distillées grâce à l'alternance à chaque chapitre des deux époques relatées. Le dénouement est bien amené, sans rebondissement ultra-spectaculaire... Tous les ingrédients sont donc réunis pour faire de ce livre un excellent thriller qu'on n'a pas envie de lâcher.

Ma note : 17/20

Les lieux sombres, Gillian Flynn, Sonatine, février 2010, 482 p.

Un grand MERCI à Biblio pour le prêt ! son avis . Celui de Stephie ici.

Après un tel livre, il n'est pas question d'en rester là, j'ai dans ma PAL Sur ma peau de cette auteur au visage tout doux, mais il ne faut pas s'y fier !

flynnGFlynn