plan_te_51Synopsis : Tout est normal sur la Planète 51. Le ciel est bleu, les habitants sont vert pomme et les Cadillacs volent. Lorsque Chuck, un astronaute aussi futé qu'une huître, y déboule avec sa fusée, les habitants s'enfuient en hurlant. Une invasion extraterrestre, au secours ! L'armée aux trousses, Chuck se carapate. Lem, un gamin aussi vert que brave, va tenter de sauver cet être étrange des griffes du général Grawl.

De bonnes trouvailles dans ce film, notamment le planter de drapeau et les minutes qui suivent. Comme il se doit, quelques clins d'oeil aux adultes et un peu de scato-gentil pour les enfants, façon Shrek, une petite histoire d'amour, des gentils vs des méchants. Beaucoup d'humour au début, et le charme de découvrir cette planète (les véhicules, les steaks, les bouilles de ses habitants...), et puis ça s'enlise, les gags se répètent sans se renouveler. Et surtout, dommage pour les réfractaires du genre, le comique s'estompe au profit de l'aventure. J'ai donc trouvé la deuxième partie interminable. Joli message cependant sur la peur de l'étranger, et sur la gentillesse et la générosité qui peuvent nous sauver quand on n'a pas inventé l'eau tiède...

Autre reproche : pourquoi utiliser toujours les mêmes acteurs pour doubler ? (je connais la réponse : argument marketing). La voix de Vincent Cassel nous transporte devant "L'âge de glace", et c'est bien regrettable.

Miss et sa copine ont ri et sont contentes de leur séance, c'est le principal.

Planète 51, film de Jorge Blanco (2009)