BaltoUn cadavre : Joël, alias Jojo, également surnommé Patinoire, le patron du bar-tabac "Le balto" à Joigny-les-Deux-Bouts en région parisienne. Personne ne semble regretter ce vieil aigri xénophobe, macho, vicieux...

Sept suspects : Taniel, jeune arménien colérique et parfois violent, sa mère Yéva aguicheuse et vulgaire, son frère Yeznig autiste de treize ans et demi, leur père Jacques chômeur scotché à la TV et accro aux jeux d'argent, Magalie la copine de Taniel "blondasse décérébrée", et enfin Ali, copain de Taniel, et sa soeur jumelle Nadia.

Ces personnages se présentent à tour de rôle, chapitre après chapitre. Puis viennent les interrogatoires de la police, chacun donne à son tour un premier témoignage édulcoré, puis un second qui contribuera à éclaircir l'affaire...

La construction polyphonique et l'humour rendent la lecture très plaisante, mais le récit est quand même truffé d'invraisemblances (le ton des dépositions, les jumeaux qui témoignent en même temps) et de caricatures (Yeva et Magalie sont particulièrement peu crédibles). C'est néanmoins une lecture agréable, on a l'impression de jouer au Cluedo et /ou d'assister à un vaudeville, bien que le dénouement soit sombre.

Ma note : 13/20

Les Gens du Balto, Faïza Guène, LGF, Le Livre de Poche, janvier 2010, 153 p.

De cette auteur, j'avais découvert en 2007 avec plaisir Kiffe kiffe demain mais j'avais été très déçue par Du rêve pour les oufs.

guene1gu_ne2