m_m__courrierEchanges épistolaires entre Annabelle, 12 ans, et son arrière grand-mère de 84 ans. Il s'agit dans un premier temps pour la jeune fille de se familiariser avec l'ordinateur, mais très vite, toutes les deux se prennent au jeu, et les échanges d'abord anodins vont se faire de plus en plus tendres, la pudeur va s'estomper, la confiance s'instaurer, les confidences surgir.

Un joli livre plein de tendresse sur les relations importantes entre générations, la transmission de la mémoire familiale, l'amitié, le plaisir des échanges épistolaires qui libèrent les mots, les émotions - souvent plus facilement que le langage.

A découvrir et savourer dès 9-10 ans.

Mémé, t'as du courrier ! - Jo Hoestlandt, Nathan Poche, collection "C'est la vie !", juin 2006, 112 p.

De cette auteur, j'aime beaucoup Faut pas pousser mémé.

Extraits :

"Tu m'écris que ton amitié avec Lucia est rompue. [...] Tu devrais faire l'effort d'un premier mouvement d'approche, ma chérie. Quand on aime beaucoup quelqu'un, il faut plus d'humilité que d'amour-propre." (p. 24) *

"En tout cas, j'aimerais bien que tu ne sois pas vraiment fâchée, parce que j'ai pris l'habitude de recevoir du courrier et c'est un peu comme une drogue... Si je n'en reçois plus, je vais ressentir un vrai manque, j'en suis sûre." (p. 65)

"Le plus important, c'est cela : Ne reporte jamais au lendemain l'amour que tu veux donner le jour même." (p. 84) *

"Je m'aperçois que je peux être l'amie de gens qui ne me ressemblent pas du tout et à qui je n'ai pas envie de ressembler." (p. 91)

* les phrases en italiques sont celles de l'arrière grand-mère