mercredi 7 avril 2010

Mon blog-it express : les partenariats

Depuis la réaction démesurée, violente et goujate d'un auteur à l'encontre de Cynthia samedi (et les prétendues excuses de la maison d'édition dimanche), certains blogueurs s'interrogent sur notre indépendance avec les partenariats. Mr et moi avons fait l'expérience, via ce blog, d'une dizaine de partenariats avec Bob. Nous avons fait de jolies découvertes, avons parfois "transpiré" sur des livres ardus ou moins intéressants, une fois été déçus au point d'abandonner. Nous n'avons eu qu'une expérience malheureuse d'une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 19:50 - Commentaires [18] - Permalien [#]

mercredi 7 avril 2010

Les Monologues du v*gin, Eve Ensler

Attention, billet plein d'étoiles pour éviter les visites indésirables : on est dans du sérieux, pas du p*rn*graphique ! Quatrième de couverture : J'ai parlé à des femmes vieilles, jeunes, mariées, célibataires, lesbiennes, à des professeurs, des actrices, des femmes d'affaires, des prostituées, des noires, hispaniques, asiatiques. indiennes, blanches, juives. Au début, les femmes hésitaient à parler. Mais une fois qu'elles étaient parties, ou ne pouvait plus les arrêter... Eve Ensler a discuté avec plus de 200 femmes pour... [Lire la suite]
Posté par Canel à 11:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
mercredi 7 avril 2010

Ca va les chevilles ?

... ben non, pas trop, aujourd'hui ! Promis, je ne vous ennuierai pas tous les mois avec ça, mais là, je trouve ça particulièrement cocasse que les nombreuses visites sur le comm' d'une auteur pleine de hargne aient boosté ce classement ! Merci madame ... mais surtout GRAND MERCI à vous, les visiteurs !
Posté par Canel à 09:55 - Commentaires [14] - Permalien [#]
mercredi 7 avril 2010

Tendre jeudi, John Steinbeck

Mr a relu : Tendre jeudi est la suite de Rue de la Sardine, que j'ai relu récemment. L'esprit de ce roman est le même que celui du précédent : Steinbeck y décrit la vie quotidienne d'un quartier et de ses habitants marginaux ou laissés pour compte, d'une manière humoristique et tendre. L'auteur présente la prostitution comme une activité professionnelle quelconque et son regard sur les femmes qui l'exercent est plein de respect... La redécouverte de ce livre m'a cependant un peu déçu, tant sa trame est proche de celle de Rue de la... [Lire la suite]
Posté par Canel à 08:24 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :