dimanche 11 juillet 2010

~ L'écorchée vive, Claire Legendre

Barbara est "différente" : une malformation l'a affublée d'un visage monstrueux. Elle a vécu douloureusement avec ce physique jusqu'à une greffe à dix-huit ans : "(...) elle n'avait de handicap ni moteur ni mental, son handicap, c'était les autres." (p. 18). En couple depuis quelques mois avec François, elle ne parvient pas à lui révéler son passé, ce que fut son vrai visage... Un roman subtil, empreint d'une grande sensibilité, qui explore le sentiment de différence, le poids du regard d'autrui, l'importance de... [Lire la suite]
Posté par Canel à 21:14 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 11 juillet 2010

~ Fuck America, Edgar Hilsenrath

Juif allemand, Jakob Bronsky ne parvient à émigrer aux Etats-Unis qu'en 1953. Il vivote entre arnaques et petits boulots occasionnels, le strict minimum pour satisfaire son quotidien au service de l'écriture. Tout le récit tourne autour des combines de Jakob pour apaiser sa faim et sa libido : manger, écrire, b*te, tr*u, sont des leitmotivs... Le "fuck America" consiste à profiter de cette Amérique des années 1950 où l'intégration semble impossible à ce marginal. C'est cru, assez répétitif, mais l'autodérision du narrateur... [Lire la suite]
Posté par Canel à 17:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
dimanche 11 juillet 2010

~ Les ombres du passé, Thomas H. Cook

     Attention à la 4e de couv qui mentionne un fait révélé p.111 ! L'avis de Mr : J'ai rapidement été captivé par ce roman, non en raison du suspense ni de l'intrigue relativement banale, mais parce que les personnages sont bien campés et que le style rend la lecture agréable. Ces impressions se sont confirmées tout au long du récit. Il s'agit donc d'un polar bien sympathique et plaisant mais qui ne me laissera sans doute pas un souvenir impérissable. L'avis de Canel : Kingdom City, 1984. Vingt ans après... [Lire la suite]
Posté par Canel à 14:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 11 juillet 2010

~ Quand blanchit le monde, Kamila Shamsie

Mr a beaucoup aimé : Le récit débute le 9 août 1945 à Nagasaki. En quatre mots ("Alors, le monde blanchit", p. 41), l'auteur décrit sobrement et brillamment la soudaineté de l'explosion nucléaire qui rendit cette ville si tristement célèbre. Ce roman relate notamment la vie de Hiroko Tanaka, survivante de cet événement tragique. A travers les nombreux conflits impliquant des pays dans lesquels Hiroko ou des membres de sa famille vivront, c'est la nature guerrière des êtres humains que l'auteur expose et analyse. Elle le fait d'une... [Lire la suite]
Posté par Canel à 10:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,