flynnfait_main

Camille Preak est journaliste au Daily Post, petit quotidien de Chicago. Son rédacteur en chef Frank Curry lui demande de couvrir un meurtre et une disparition d'enfants survenus à Wind Gap, dans le Missouri, dont elle est originaire. C'est une épreuve pour cette jeune femme fragile qui n'est pas revenue dans sa ville natale depuis huit ans, d'autant que ses rapports avec sa mère sont difficiles. Elle va néanmoins enquêter bon gré mal gré parmi ces gens qu'elle a jadis côtoyés, tout en séjournant chez sa mère...

Comme dans Les lieux sombres, le personnage central est une trentenaire empêtrée dans son mal-être, traumatisée par sa jeunesse, son environnement familial et la mort d'un proche. Bien que les victimes soient ici des étrangers pour Camille, l'enquête l'immerge douloureusement dans son propre passé à Wind Gap... Gillian Flynn excelle à évoquer la souffrance et le désespoir des êtres meurtris, les dérives auto-destructrices des adolescents désoeuvrés, les cruautés entre filles/femmes, ainsi que l'ambiance d'une petite ville étouffante dont les habitants sont à la fois horrifiés et fascinés par l'idée d'un serial killer. Malgré la gravité dont est empreint le récit, on retrouve l'humour grinçant et désabusé propre à cette écrivain, et tout cela donne un thriller captivant, subtil, dur et émouvant.

Gillian Flynn fait désormais partie des auteurs dont je guette avidement les parutions !

Avis : 16/20

Biblio a beaucoup aimé, Joelle a été déçue.

Sur ma peau, Gillian Flynn, LGF, Le Livre de Poche Thriller, février 2008, 381 p.