crockettLu par Mr :

Dans la première partie de l'ouvrage, l'éditeur (Taillandier) consacre près de 50 pages à présenter des éléments de la biographie de David Crockett, d'abord trappeur puis parlementaire, en les resituant dans leur contexte historique. La lecture de cette première partie du livre, intéressante, est indispensable à la compréhension de l'autobiographie proprement dite, laquelle figure en seconde partie de l'ouvrage.

Cette préface permet en effet de comprendre la façon dont David Crockett s'est représenté dans son récit (ou s'y est fait représenter par celui qui l'a rédigé pour lui). Ainsi, les finalités électoralistes de ce récit (David Crockett envisageait sa candidature à la présidence du pays) expliquent certaines entorses à la réalité et que des périodes ou aspects de sa vie y sont particulièrement développés au détriment d'autres. Par exemple, à travers ses exploits guerriers - très présents dans l'autobiographie -, c'est son patriotisme que David Crockett soulignait, trait de caractère que lui permettait en revanche peu de mettre en avant son expérience de trappeur, moins présente dans le récit.

Je n'ai guère apprécié le personnage mais ai trouvé un intérêt d'ordre historique à son récit, et surtout à la préface qui le précède, en ce qu'il illustre la création de la nation des Etats Unis, notamment sa colonisation. L'image qui a ensuite été forgée de ce personnage (cf. le film "Alamo" avec J. Wayne) est sans doute très éloignée de la réalité, même si David Crocket est bien décédé à l'occasion de cette bataille en 1836.

Vie et mémoires authentiques (1786-1836), David Crockett, Editions Taillandier, Collection Texto, 2010, 214 p.