grey_owlLu par Mr :

Après avoir dévoré La dernière frontière, j'ai été un peu déçu par cet autre ouvrage de Grey Owl, plus court que le premier et moins centré sur ses expériences de trappeur. Sa façon d'écrire est toujours aussi agréable à la lecture, et le personnage reste attachant, mais sans doute n'ai-je pas été surpris par le contenu de ce livre comme lorsque j'ai découvert l'auteur. L'animisme qu'il revendique souvent - et qu'il partage avec des Indiens d'Amérique dont il a adopté des modes de vie et de pensée - m'a en outre un peu agacé, tant il est éloigné de ma façon de concevoir le monde. Ceci ne m'a cependant pas empêché d'apprécier la beauté du dernier récit du livre, relatant la vie d'un arbre pluri-centenaire... Je lirai ses autres écrits si l'occasion s'en présente (Un homme et des bêtes déjà paru dans la même collection, et Ambassadeur des bêtes ainsi que Sajo et ses castors à paraître aussi dans la même collection).

Récits de la cabane abandonnée, Grey Owl, Souffles, Arbres de Chair, juin 2010, 236 p.