benchetrit_asphalte_3Comme dans le premier opus des Chroniques de l'asphalte, Samuel Benchetrit évoque des souvenirs - réels ou inventés, peu importe -  de jeunes garçons en banlieue parisienne. C'est l'occasion pour le lecteur de (re)visiter l'adolescence dans les années 80 : Dallas, les 205 GTI, la musique (Téléphone, Kajagoogoo, The Korgis, etc.)... L'ouvrage se décline en une quinzaine de chroniques, aussi indépendantes les unes des autres que dans un recueil de nouvelles puisque chacune relate une histoire à part entière, avec une chute - souvent drôle.

J'ai d'abord été un peu déroutée par ce livre : le propos m'a semblé bien léger et plutôt destiné aux ados puisque les personnages ont treize-quatorze ans avec le langage et les préoccupations de cet âge... Et puis je me suis laissée gagner crescendo par l'humour ambiant, la tendresse et la sagesse de certaines réflexions. Il est beaucoup question d'amour, de sentiments, notamment ceux des garçons pour les filles, et c'est finalement moins naïf qu'il n'y paraît... En bref, une atmosphère toute mignonne et jubilatoire de "Petit Nicolas" pour adolescents, sans la vulgarité du deuxième opus, très centré sur le sexe.

A partager avec nos jeunes dès 13-14 ans, pour leur éducation sentimentale... Clin doeil

Chroniques de l'asphalte, 3/5 - Samuel Benchetrit, Grasset, octobre 2010, 256 p.

Mes préférés de cet auteur : Chroniques de l'asphalte 1/5, et Récit d'un branleur.

Détails sur le produitDétails sur le produit

Challenge 2% de la rentrée littéraire de Schlabaya : 12/14

chall_1__2010