grand_paradisA l'occasion d'un déménagement de sa soeur aînée, Dominique trouve une photo de Léontine, aïeule probable du XIXème siècle qui fut soignée par Charcot (célèbre pour son travail sur l'hystérie) à la Salpêtrière. Le lecteur suit Dominique, entre ses investigations dans les archives du célèbre hôpital, et ses souvenirs d'enfance.

Malgré la jolie plume de l'auteur, ce roman ne m'a pas intéressée. Je m'y suis ennuyée dans les souvenirs de Do, enfant solitaire éprise de liberté, de nature, de plantes, et en proie à la perfidie de sa soeur aînée. Ses recherches sur les femmes atteintes d'hystérie, les échos qu'elle croit trouver sur sa propre personne, les rencontres mystérieuses avec sa soeur alcoolique... tout cela ne m'a absolument pas convaincue. Un rendez-vous manqué, je le regrette...

Avis : 2

Clara, en revanche, a été "très touchée par le thème et l'écriture".

Grand Paradis, Angélique Villeneuve, Phébus, août 2010, 174 p.

Merci à Bob et à Phébus, pour ce partenariat.

* * * *

Challenge 2% de la rentrée littéraire de Schlabaya atteint : 14/14

... en route pour les 3%, avec : Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants (M. Enard) - Black Rock (Amanda Smyth) - Le cortège de la mort (E. George) - La couleur des sentiments (K. Stockett) - Le confident (H. Grémillon) - 40 ans, 6 morts et quelques jours (V. Rizman) - Purge (S. Oksanen) - Sans un adieu (H. Coben)

chall_1__2010