monde_lennyLenny est un enfant de neuf ans "différent". Particulièrement intelligent, curieux et cultivé, il a du mal à se fondre dans le moule éducatif, étant souvent submergé par ses émotions. Les autres enfants le trouvent "bizarre", sauf Van, un camarade de jeux atteint de leucémie qui devient son ami. Lenny est élevé par une mère célibataire, toujours pourvue de gants pour préserver ses mains comme l'exige sa profession. Le jeune garçon se rend régulièrement chez Muriel, psychologue scolaire.

Oui, Lenny est attachant : sa solitude et sa sensibilité émeuvent. Dans un premier temps, la psy force le respect et l'admiration : elle restaure la confiance en soi que le système scolaire peut - avec son cadre strict aux contours trop pointus - ébranler chez un enfant différent. Puis les réponses de la psychologue paraissent finalement trop impeccables, trop lisses, et de ce fait dépourvues de réelle émotion. La froideur et la patience à toute épreuve de la mère ne m'ont pas semblé très crédibles non plus.. Enfin, je n'ai pas pu m'empêcher de comparer ce roman à l'excellent  Du vent dans mes mollets (Raphaële Moussafir), doté d'espièglerie et de subtilité en prime... Un avis vraiment mitigé, donc.

Avis : 2_5

Le monde de Lenny, Kate Banks, Editions Thierry Magnier, août 2009, 159 p.