juliet_nakedDuncan est un fan de la première heure de Tucker Crowe, chanteur disparu de la scène musicale depuis bientôt vingt ans. Duncan vit avec Annie, sans grande conviction. Le couple bat de l'aile, et leurs divergences de points de vue sur "Juliet, naked", un album inédit de l'idole, n'arrangent rien. Chacun va finalement rencontrer une autre personne, réellement ou virtuellement...

Cette fois, je m'inscris à contre-courant de la blogo dont les avis me semblent unanimement enthousiastes sur cet ouvrage. N'étant pas portée au fanatisme et pas particulièrement amoureuse de musique non plus, l'ambiance m'a semblé lourde et sans intérêt. Il m'a fallu dépasser le quart du livre pour sortir de la sensation de malaise que procurent ce couple au bord de l'asphyxie et cet univers complètement sclérosé autour de Tucker Crowe... Et je n'ai cessé de me sentir étrangère au récit qu'après la deuxième moitié - c'est tard ! Certains aspects du roman m'ont alors plu, émue et/ou fait sourire : les échanges de mails entre inconnus, les réflexions sur le couple, le désarroi et le sentiment de solitude qui suivent une séparation, le désir d'enfant chez une femme... Mais globalement, je me suis beaucoup ennuyée - il faut dire que tout tourne autour de Tucker Crowe, personnage éminemment mollasson et tête à claques, je trouve.

Avis : 2

Juliet, naked - Nick Hornby, 10X18, mai 2010, 312 p.

Merci, Jules, pour cette lecture commune !   lecteur  lecteur