BraunbeckAprès d'interminables déboires avec une voiture-épave qui l'immobilise au milieu du Missouri, Mark se retrouve avec trois ados et un jeune adulte qu'il ne connaît pas. Enlevés dans leur enfance par un détraqué sexuel qui leur a fait subir les pires sévices, ils viennent de se libérer de cette captivité cauchemardesque. Quel va être le rôle de Mark ?

La couverture est très réussie, un des détails prend tout son sens à la lecture... pour le reste, ce roman noir m'a vraiment déroutée. Par son style, d'abord, très familier, limite vulgaire et ponctué d'un humour spécial. Par certaines scènes très/trop explicites et choquantes, ensuite, lorsque sont évoqués les sévices subis. Par les longueurs dans le récit, aussi, notamment lors de bagarres qui semblent aussi brutales qu'incongrues. Tout cela m'a fait l'effet d'un curieux patchwork mal ajusté, pas convaincant, et m'a de ce fait heureusement préservée de toute émotion face aux horreurs décrites...

Mais c'est à toi que je pense, Gary A. Braunbeck, Bragelonne, avril 2010, 358 p.

Joelle aussi reste sceptique. Isa, Sophie, et Mic, en revanche, ont été bouleversés.