miltonLu par Mr :

Tobias Edwardes est journaliste spécialisé en relations internationales pour un grand journal anglais. Il enquête sur Arnold Trevellyan, un commissaire-priseur embarqué dans un incroyable complot géopolitique à cause de sa passion pour les champignons et surtout de ses connaissances en la matière. Pour ses recherches, le journaliste Edwardes s'aide de cassettes audio envoyées par Arnold à son meilleur ami, sur lesquelles il raconte ses aventures et les raisons de sa brutale séparation d'avec sa chère épouse Flora...

 

Dans ce roman sympathique, l'auteur mélange les genres et les thèmes avec bonheur : espionnage, Histoire, mycologie, passion amoureuse... La très grande originalité du récit et son ambiance quasi-paradisiaque - du point de vue d'Arnold, au moins - rendent la lecture très agréable. Les situations mises en scène et le ton sont insolites, légèrement décalés mais pas excessivement loufoques pour autant. Bien que je n'aie jamais franchement ri, j'ai beaucoup apprécié l'humour qui contribue aussi à cette atmosphère si particulière et j'ai passé d'excellents moments. Je ne comparerais pas aux Monty Python comme le fait l'éditeur en quatrième de couverture. Quelques recherches sur le net après avoir terminé ce livre m'ont donné envie de découvrir Le Nez d'Edward Trencom.

 

La couverture m'a attiré, même si, conjuguée à la présentation de l'éditeur, elle peut laisser craindre un ton excessivement loufoque.

Le Monde selon Arnold, Giles Milton, Buchet Chastel, octobre 2010, 333 p.

Merci à Bob et aux Editions Buchet Chastel pour ces bons moments !

BOB