damn__pour_damn_Au temps des carrioles tirées par des chevaux et de la paille dans les sabots, dans un petit village campagnard, il était une fois... le père François Flavier. Double mission pour ce prêtre : gérer les âmes de ses ouailles et protéger un secret très ancien qu'il partage avec l'évêque. Rudes tâches, d'autant que certaines paroissiennes prétendent accueillir dans leur lit un diable polymorphe. L'arrivée d'un médecin archéologue va changer la donne.

Ambiance délicieusement mystérieuse : superstitions, délires mystiques, misogynie cléricale, obscurantisme, rationalisations de scientifique... Ce mélange plaisant invite le lecteur à se demander si le dénouement restera dans le registre du fantastique ou donnera un éclairage cartésien à l'affaire. C'est cette question qui m'a tenue en haleine, car après un début prometteur, je me suis vite lassée des longueurs du récit, et j'ai trouvé que le style manquait de souffle. Il faut dire que ce roman a des accents brussoliens, ce qui place la barre très haut... Une grande déception, donc.

J'aime beaucoup la couverture.

Avis : 1_5

Damné pour damné, Frédéric Merchadou, Editions du Rocher, mai 2008, 192 p.