aya_2Petite réconciliation avec cette série, dont le premier opus ne m'avait absolument pas convaincue. Ce deuxième tome trouvé à la médiathèque m'a donné envie de ne pas rester sur une déception, les billets sur la blogo étant enthousiastes.

Le ton est moins léger ici, les filles ont mûri, sont moins frivoles. Adjoua élève son bébé, et sollicite souvent les copines pour le garder lorsqu'elle travaille au marché. Aya est toujours aussi sérieuse, déterminée à devenir médecin, et Bintou, éblouie par la perspective d'aller vivre à Paris, se laisse séduire... L'image des hommes reste peu reluisante : époux volage, séducteur sans scrupules, jeunes peu enclins à travailler et à assumer leurs responsabilités. Les femmes en sont victimes, certes, mais elles ont l'énergie pour se ressaisir et faire face aux difficultés.

Le graphisme reste très harmonieux : le trait est joli, fin, et les couleurs sont belles - mention spéciale aux  postures et expressions du bébé. La postface sur la naissance des enfants en Côte d'Ivoire et leur éducation partagée avec les proches est très intéressante.

A moi la suite !

Visage : 3_5

Aya de Yopougon, tome 2 - Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, Gallimard Jeunesse, septembre 2006, 106 p.