teul__peines

rose_noir

A mi-chemin entre témoignage-documentaire sérieux et roman fantaisiste, ce récit dresse un tableau riche et émouvant de l'univers carcéral à travers le quotidien de quelques "matons", et en particulier via le regard neuf d'un jeune gardien récemment recruté. Conditions de travail moralement éprouvantes des surveillants, difficulté pour eux de ne pas s'investir émotionnellement, portraits et comportements féminins et masculins - très différents - des détenus, maltraitance à l'égard des pédophiles, exiguité, promiscuité, loi du plus fort, etc. Et, au milieu de l'horreur et de la folie omniprésentes, quelques oasis d'amour malgré tout, comme le laisse présager la couverture.

Un ouvrage fort, marquant, où j'ai apprécié le style vif et captivant de l'auteur, et sa retenue... jusqu'à un détail et une scène grotesques dans les trente dernières pages qui me semblent mal cadrer avec ce qui précède - dommage.

Pouce levé 15/20 - Horloge  le 6 mars

Longues peines, Jean Teulé, Pocket, mars 2011, 186 p.

Sur le milieu carcéral, j'ai beaucoup aimé Le Bruit des trousseaux de Philippe Claudel.

claudel_prison