teul__peines

Lu par Mr :

Jean Teulé nous raconte le quotidien de divers occupants d'une maison d'arrêt : les prisonniers et les matons, le directeur et son épouse. Au-delà de leurs comportements, l'auteur nous présente les parcours de la plupart de ces personnages. Il les décrit, ainsi que leurs actes passés et présents, le plus souvent sans jugement de valeur - hormis parfois celui du narrateur, lorsqu'il s'agit d'un maton par exemple. Cette manière de présenter les protagonistes amène le lecteur à s'interroger lui-même sur le sens de leurs actes et sur la pertinence des réponses que notre société y apporte.

Un livre par moments profond sur un sujet sérieux mais qui se termine de manière trop loufoque. Si l'auteur a ainsi voulu souligner l'absurdité de la prétention de notre société à juger des personnes dont le tort principal serait leur folie, alors c'est réussi. Toutefois, ce mélange des genres et l'excès d'humour (noir) à la fin de son récit me font penser qu'il est passé à côté d'un roman qui avait débuté de manière magistrale... même si j'ai souvent bien souri...

Pouce levé : 4

Canel est également très enthousiaste.

Longues peines, Jean Teulé, Pocket, mars 2011, 186 p.