gogolLu par Mr :

Un peu par hasard, un artiste peintre achète une toile où figure un portrait dont le regard semble mystérieusement vivant...

Selon la postface de cette édition, cette version de Le Portrait est celle remaniée, parue en 1843, huit ans après sa première parution. La vie du personnage principal comporte des similitudes avec celle de Gogol (le peinture représentant pour le premier ce que l'écriture a représenté pour Gogol).

Les événements surnaturels qui surviennent dans la vie du personnage principal sont un prétexte à une réflexion poussée sur le processus de création artistique, sur la vanité humaine et sur la richesse matérielle. A en croire la postface, la noirceur du propos semble refléter les états d'âme et le pessimisme de l'auteur.

Le portrait, Gogol, Mille et une Nuits, janvier 1994, 78 p.