croix_feuLu par Junior :

Un Noir revient dans son village après la guerre de Sécession. Il retrouve un ami d'antan, un Blanc, mais les temps ont changé : il n'est plus esclave, ce qui est difficile à tolérer pour certains Blancs.

J'ai bien aimé. Le début est un peu lent, mais après c'est plaisant. J'ai apprécié dans ce livre le projet qu'ont les deux amis de construire une maison et de cultiver des terres à partir d'un terrain, leurs espoirs communs bien que l'un d'eux soit un Noir. C'est une période de l'Histoire des Etats-Unis que je ne connaissais pas. Le comportement primitif du Ku Klux Klan est révoltant.

... et Mr : 

Un livre émouvant sur un sujet intéressant : la cohabitation ô combien difficile entre Blancs et Noirs dans le sud des Etats-Unis en 1865, peu après la fin de la Guerre de Sécession et l'abolition de l'esclavage. L'auteur fait comprendre la détresse économique et sociale dans laquelle cette guerre - et les mutations qu'elle a entraînées - a plongé une partie de la population blanche. Après quelques pages, m'attendant à une inévitable fin tragique, je n'avais guère envie de poursuivre ma lecture. Puis l'histoire m'a complètement happé. Elle m'a semblé très inspirée d'un roman de Steinbeck (je ne dirai pas lequel) par sa construction et les caractéristiques de ses personnages principaux. Ceci n'enlève cependant rien à la qualité de ce roman de Pierre Pelot.

Le billet de Canel.

Les croix en feu, Pierre Pelot, L'Atalante Jeunesse, mai 2008, 155 p.