heskaJ'adore recevoir des livres, alors je cède facilement aux propositions, mais j'hésite lorsque l'offre vient de l'auteur lui-même. Que dire ensuite si l'enthousiasme n'est pas au rendez-vous ? Il m'est arrivé de me faire lâchement oublier, j'avoue... Cette fois, de gentils mails, une couv et un thème à mon goût mais aussi des avis positifs ici et là ont fini par me convaincre, mais...

Appréhension en commençant le livre, donc. Puis heureuse surprise : "Bon sang, mais on dirait mes collègues, là... ou moi, ici (c'est moins avouable, déjà)". Le récit est en effet peuplé de méchants qui sévissent autour de deux gentils/bêtas suscitant tour à tour sourires, compassion et pitié chez le lecteur. On se reconnaît, tantôt victime, tantôt bourreau, et ça fait réfléchir sur ses propres comportements : facile de se trouver souvent trop bon, mais finalement, on arrive souvent à être soi-même très con avec les autres, et parfois sans se forcer, voire sans s'en apercevoir...  Mais retour à l'intrigue : les bisounours/victimes s'organisent pour se rebiffer, et là j'ai nettement moins adhéré. Le propos devient moralisateur, le récit longuet, et le tout manque de causticité, reste trop "gentil", justement, malgré une pirouette finale bien vue. Dommage, car j'ai néanmoins passé de bons moments et trouvé l'idée de départ intéressante et beaucoup de réflexions percutantes.

Horloge  01-02 mai

Merci à J. Heska pour sa confiance ! Smile

Les avis sur le livre recensés de manière très honnête ici.

Pourquoi les gentils ne se feront plus avoir, J. Heska, Transit Editeur, février 2011, 220 p.