carrNew-York, 1896. Un jeune adolescent prostitué et travesti est retrouvé mort, sauvagement mutilé. D'autres meurtres similaires suivront, de garçons également issus de quartiers miséreux où règnent violence, prostitution, drogue, alcool... N'accordant aucune confiance à la police, Theodore Roosevelt - alors préfet de la ville -confie officieusement l'enquête à un psychologue aliéniste, un journaliste et une jeune secrétaire, assistés de deux frères médecins brillants et curieux, aux méthodes novatrices. Les investigations policières scientifiques en sont à leurs balbutiements : les indices tirés d'une autopsie sont minces, le recours aux empreintes digitales reste marginal et sa pertinence est d'ailleurs controversée. Grâce aux connaissances en psychologie de l'aliéniste Laszlo et à la perspicacité de chacun, l'équipe va s'intéresser aux caractéristiques communes des victimes, aux circonstances et aux lieux des meurtres, pour établir de plus en plus précisément le profil complet du meurtrier. 

Une enquête minutieuse, bluffante, vraiment brillante, autour d'un serial killer d'une autre époque, bien avant que le profilage ne devienne une discipline à part entière. Un thriller INCONTOURNABLE pour les amateurs du genre !

Remarque : si la criminologie et les sciences auxquelles elle recourt ont considérablement évolué en cent ans, la part de "folie" dans un acte criminel et chez son auteur reste souvent difficile à déterminer... et ça, c'est troublant !

Un grand merci à Fabrice pour ce livre  sapin  déjà savouré il y a quinze ans - plaisir et curiosité intacts lors de cette relecture (c'est l'avantage d'avoir une mémoire défaillante !). J'avais seulement gardé le souvenir d'un certain bocal et bien sûr des échanges passionnants entre les membres de l'équipe...

Merci à Ellcrys et Belledenuit pour cette lecture commune. Excusez le retard !

Pouce levé : 16/20 - Horloge  du 2 au 6 mai

L'aliéniste, Caleb Carr, 1996, Pocket, janvier 2004, 574 p.

  lecteur   lecteur   lecteur