silence_et_papillonHakim a dix ans, il vient du Maroc. Ses parents ont estimé préférable qu'il vive chez ses grands-parents en France afin d'y suivre ses études. On l'a mis dans un bateau sans lui demander son avis. Alors Hakim reste muet dans sa nouvelle école, il a beau connaître le français, il feint de ne pas comprendre. Et puis un autre nouveau arrive, malheureux lui aussi, incapable de se séparer de sa mère, ne serait-ce que pour quelques heures. Hakim est également sensible au chagrin de Lucie, dont la maman est partie, et à celui de Guillaume, fils de divorcés. Il va finir par s'ouvrir aux autres et renaître à la vie.

Un joli livre sur la différence, sur la difficulté de s'intégrer parmi des inconnus, a fortiori lorsqu'on est malheureux. Le thème de la séparation parents-enfant est illustré par différents cas, chaque jeune lecteur peut s'y retrouver. Cerise sur le gâteau : l'atmosphère d'une classe m'a semblé très bien rendue. "Cet après-midi, on a fabriqué un bilboquet en papier, avec de l'aluminium pour la petite boule argentée. (...) Les filles ont décoré le leur avec des fleurs et des coeurs mais elles ont dit que les coeurs, c'était pas pour nous." (p. 46) 

Silence et Papillons, Emmanuelle Delafraye, Editions du Jasmin, juin 2009, 55 p.

Dernier livre lu dans le cadre du Prix des Incorruptibles 2010-2011, sélection CE2/CM1. Mon préféré de l'année est La dame des livres.

incos

dame_des_livres