watsonrose_noir

Tous les matins, Christine se réveille dans la peau d'une jeune femme, voire d'une enfant. Alors imaginez sa surprise lorsqu'elle découvre un visage de quarante-sept ans dans le miroir de la salle de bains ! Son mari Ben lui rappelle patiemment chaque jour qu'elle est victime d'une amnésie. Parallèlement, et à l'insu de Ben, Christine "travaille" avec un neuropsy pour recouvrer la mémoire. Elle parvient à se souvenir de bribes qu'elle consigne dans un journal.

Les histoires d'amnésie m'angoissent (le spectre d'Alzheimer) tout autant qu'elles me fascinent (le côté "page blanche" lorsque le passé est effacé). Ce thème fonctionne souvent très bien dans les thrillers et c'est le cas ici, même si on a parfois l'impression de piétiner. On plonge tout de suite dans la paranoïa : qui ment ? le mari ou le psy ? les deux ? pourquoi ? quel événement est vraiment à l'origine de ce trouble ? Et le doute subsiste jusqu'à la fin, nous happant dans un tourbillon vertigineux.

Un régal de lecture. Encore un bon Sonatine !

Tire la langue + Surpris = 16/20 -  Horloge  19 au 21 mai

Avant d'aller dormir, S.J. Watson, Sonatine, mai 2011, 400 p.