En_Sib_rieLu par Mr :

Un écrivain britannique nous fait part de ses observations au cours de son périple de six mois à travers la Sibérie à la fin des années 1990. Il rend compte de ses visites de sites archéologiques, de musées, d'usines et de camps abandonnés. Il évoque ses rencontres variées avec une population dont la vie est bouleversée par les changements politiques récents, pour le meilleur (libertés nouvelles) et pour le pire (inflation, corruption, alcoolisme...).

Le trajet d'ouest en est de l'auteur est le fil conducteur du récit. Au gré des lieux et des rencontres, on découvre ainsi la géographie et l'Histoire du pays : assassinat de la famille impériale, Raspoutine, schisme de l'Eglise orthodoxe suite à sa réforme, goulags, expansion russe vers l'est, relations avec la Chine, guerre d'Afghanistan. Les cadres et modes de vie des populations côtoyées sont décrits par des aspects variés. Le fait religieux occupe nénamoins une grande place dans le livre, sans doute parce que Thubron y a été particulièrement attentif. C'est surtout la diversité des croyances présentées qui m'a surpris : chamanisme boudhiste, Eglise melchite, vieux croyants, néo-païens Yakoutes. L'auteur semble y voir une conséquence des bouleversements politiques récents.

Ce livre passionnant, très riche, est instructif et donne envie de voyager.

En Sibérie, Colin Thubron, traduit par Katia Holmes, Hoëbeke, Etonnants Voyageurs, avril 2010, 388 p.

*  *  *

Cela m'a donné envie de relire l'excellent Ermites dans la Taïga de Vassili Peskov : "Une famille de vieux-croyants démunis à l'extrême, subsistant dans une cabane misérable, en pleine taïga, coupés de la civilisation depuis... 1938 : telle est l'incroyable réalité décrite par Vassili Peskov, qui raconte ici avec passion et minutie l'aventure des ermites de notre temps, puis les vains efforts de la plus jeune d'entre eux, Agafia, pour se réadapter au monde. Nouvelle version du mythe de Robinson, manuel de survie dans la taïga, histoire de femme aussi, ce livre riche et multiple a rencontré lors de sa parution chez Actes Sud en 1992 un succès qui ne s'est jamais démenti. Et Agafia, sa magnifique héroïne, vit toujours, loin du " siècle ", dans la sauvage solitude de la taïga." (Présentation de l'éditeur)

Ermites dans la taïga