dersou ouzalaLu par Mr :

Au tout début du XXème siècle, l'auteur et quelques soldats russes explorent la région de l'Oussouri à l'extrême Est du continent (entre la Mandchourie et la mer du Japon). A cette occasion, ils rencontrent un chasseur gold avec lequel Vladimir Arseniev noue une amitié profonde et réciproque. La grande connaissance de la nature de l'autochtone en fait un guide précieux, indispensable à la survie dans ce milieu hostile (conditions climatiques rigoureuses, animaux dangereux...).

J'ai nettement préféré ce récit au précédent du même auteur (Aux confins de l'Amour). En plus de l'exposé de ses aventures, il exprime ce qu'il ressent à l'égard du guide Dersou Ouzala et confronte leurs visions différentes du monde qui les entoure.

L'excellente adaptation cinématographique éponyme de cet ouvrage m'avait cependant paru encore plus émouvante - peut-être parce qu'il s'agissait alors pour moi d'une découverte totale ?

Si les récits d'aventure, d'exploration, de voyage vous intéressent, je vous recommande vivement ce livre.

Dersou Ouzala, Vladimir Arseniev, Pygmalion, juillet 1997, 313 p.