chabouté princessesUn homme malade s'évade de l'hôpital, se munit d'une arme et prend en otage un couple de baroudeurs pour fuir à bord de leur fourgon. Où ? Pourquoi ? On l'apprend peu à peu.

Pas grand chose à ajouter sur cet album de Chabouté, d'une part parce que je ne veux pas dévoiler l'intrigue (déjà assez pauvre en surprises), d'autre part parce que je n'ai pas aimé. On retrouve bien la noirceur, le désespoir souvent présents chez cet auteur, mais nulle émotion pour moi ici, nul (gentil) frisson non plus comme dans Sorcières  ou La Bête.

A relire, peut-être ? J'ai tendance à avancer très vite dans ces BD pour satisfaire ma curiosité...

Deuxième album très décevant après Terre-Neuvas... j'ai aimé le reste, voire adoré : Tout seul.

Pensif  07/20 - Horloge  30-45 min.

Les princesses aussi vont au petit coin, Chabouté, Vents d'Ouest, mai 2011, 106 p.