glattauersmiley_id118873

Tout le monde connaît désormais ce livre, de près ou de loin, je pense. Il s'agit d'un roman épistolaire à la sauce internet - d'un échange de mails, donc. Tout commence par une méprise sur une adresse : des voeux groupés professionnels de fin d'année atterrissent dans la BAL d'un homme. Il répond à l'émettrice inconnue, elle ré-écrit à son tour, etc. Chacun étant rapidement séduit par l'humour, l'intelligence et l'à-propos de son correspondant, ils poursuivent les échanges avec plaisir, cherchent des infos en douce via google pour en savoir plus sur l'autre (voire débusquer une/des photo(s), qui sait !), deviennent vite accros à ce jeu, à ces rendez-vous troublants. Ils se devinent, se fantasment, échangent questions, amabilités, flatteries, vacheries au gré des humeurs ou des interprétations trompeuses de paroles ambigues, maladroites.

Bref, vous l'aurez compris, cette relation épistolaire devient vite une histoire d'amour, où les mails se révèlent être des préliminaires érotiques d'abord involontaires, puis finalement insidieux et terriblement efficaces. Quant à savoir si nos deux internautes finiront par se rencontrer et/ou si l'aventure finira mal comme "les histoires d'A en général" selon Catherine et Fred, je ne peux pas vous en dire plus, j'abandonne ce livre p. 50/352.

Mais courez comme moi chez mes co-lectrices du jour, Sofynet, DeL, Zarline, Frankie et Laure, pour satisfaire votre curiosité...

Pourquoi cet abandon ? pas pour moi, ce roman : Emmi et Leo m'agacent, m'ennuient, me donnent l'impression d'épier par un trou de serrure un couple qui se m*sturbe mutuellement l'ego sans passer à l'acte...

lecteur   lecteur   lecteur   lecteur   lecteur   lecteur

Quand souffle le vent du nord, Daniel Glattauer, Grasset, mars 2010, 352 p. Désormais disponible en Poche.

  
Calogero - Pomme C - Clip officiel

 Paroles de Zazie, si je ne me trompe pas. J'admire son talent pour jouer avec les mots et les sonorités.