huis clos ToscaneLu par Mr :

Vingt ans après avoir passé leur bac, sept femmes doivent se retrouver pour un week-end dans un manoir isolé. L'une d'elles manque à l'appel et la vie s'organise dans une ambiance qui n'est pas celle espérée...

La construction de ce livre est fortement inspirée de celle de l'excellent Dix petits nègres  d'Agatha Christie, ce qui n'est pas gênant en soi, l'auteur revisitant le style avec ses propres personnages et sa narration personnelle. J'ai cependant été très déçu par ce thriller dont Canel m'avait vanté les mérites. En effet, je m'y suis ennuyé pendant près de 150 pages durant lesquelles des éléments sont suggérés sans être véritablement présentés, tandis qu'a contrario, l'auteur multiplie les rebondissements - parfois exagérés - sur le dernier tiers du récit. Dommage car la présentation des protagonistes et de leurs relations complexes est très habile.

2

Huis clos en Toscane, Diana Lama, traduit de l'italien par Carole Cavallera, Le Livre de Poche, juillet 2011, 222 p.

Canel : c'est précisément ce qui est suggéré, incertain, qui est délicieusement flippant !! Fantôme Visage