pied mécaniqueAvocat quadra, Tim est sujet à des crises récurrentes lors desquelles il ne maîtrise plus ses déplacements. Ces accès l'épuisent tout autant qu'ils fragilisent son couple et perturbent la vie familiale, déjà difficile avec une adolescente.
 
Immediatement conquise par la plume et le propos, j'ai finalement vite déchanté.
 
On suit d'abord les difficultés conjugales face à la maladie, puis les préoccupations du malade : problème physiologique ou psychologique ? La question est importante pour Tim, dans un cas on est victime, dans l'autre cas on manque de volonté. La façon dont sont abordés ces deux thèmes - couple, maladie - m'a beaucoup plu.
 
Le roman prend ensuite vaguement des airs de thrillers avec l'affaire qui occupe l'avocat, puis on tombe dans le gouffre cauchemardesque de la maladie grave, l'alcoolisme, l'abandon de soi et de l'autre... Je n'ai alors plus retrouvé la subtilité, l'acuité du début, je me suis ennuyée.
 
2(avant-première, rentrée des adhérents Fnac)
 
Le pied mécanique, Joshua Ferris, JC Lattès, 24 août 2011, 368 p.
 
Un "bon roman" en revanche pour Lucie, qui déplore malgré tout "quelques longueurs".
 
Challenge 1% de la Rentrée Littéraire 2011 chez Herisson - 4/7 


chall 1% litté 2011