Le TellierSeptembre 1985, Lisbonne. Le journaliste parisien Vincent et le photographe portugais Antonio collaborent pour couvrir le procès d'un tueur en série. Les deux hommes échangent, se confient - brodent au besoin - sur leurs amours, leurs pires souvenirs de guerre en tant que reporters.

Entre roman, carnet de voyage, recueil d'anecdotes, cet ouvrage captive d'emblée et reste plaisant à suivre jusqu'à la fin, et pourtant... Il y est peu question du serial killer - dommage, c'est l'élément qui m'a fait choisir ce livre... En outre, le méli-mélo amoureux à géométrie variable, tantôt triangulaire, tantôt protéiforme - et qui est en fait véritablement la trame de l'ouvrage - ne m'a pas convaincue. Les femmes en scène m'ont paru particulièrement peu crédibles, caricaturales à souhait (la musicienne fantasque, mutine et passionnée, la parfaite garce allumeuse, la jeune fille enceinte délaissée...). Autant de clichés qui alourdissent l'intrigue, plombent les échanges masculins intéressants, et, de mon point de vue, nuisent au récit pourtant riche par ailleurs.

Pensif 3Horloge  22-24 août

Eléctrico W,  Hervé Le Tellier, JC Lattès, 24 août 2011, 290 p.

Lecture commune avec XL, merci ! Allons découvrir ton avis... enthousiaste, c'est tout ce que je sais !

lecteur    lecteur

Un grand merci à News Book et aux Editions JC Lattès pour la découverte de cet ouvrage en particulier, et de cet auteur en général. Assez parlé d'amour  continue de me tenter.

Logo-Partenariats-News-Book

Challenge 2% de la Rentrée Littéraire 2011 chez Herisson  - 11/14

chall 1% litté 2011