Vous connaissez le Goncourt des Lycéens ? moi, pas très bien, je n'ai pas tout compris sur les modalités de vote des lecteurs, mais bon, je compléterai quand j'aurai les infos... Une classe par département y participe, j'ignore dans quelle mesure les élèves sont volontaires ou non, à préciser... J'ai interrogé une de mes jeunes voisines : elle avait déjà lu 10 livres sur 15, bien décidée à finir pendant les vacances de la Toussaint. Allez, je peux le dire, je ne connais même pas son nom : son favori est un ouvrage largement autobio, que j'ai beaucoup aimé aussi...

Pour en savoir plus, la plateforme d'échanges Goncourt des lycéens.

goncourt-lyceens

Les Fnac de Toulon, Toulouse, Nancy, Lyon, Paris, Nantes, Mulhouse, Lille

ont accueilli à elles 7 à tour de rôle environ 2 000 lycéens et quelques auditeurs libres volontaires (blogueurs, lecteurs)

et bien sûr la plupart des auteurs sélectionnés pour le Goncourt.

A Nantes, cet après-midi, Val et son mari, Sandrine, Sylvie (grande lectrice non-blogueuse mais sur Babelio) et moi avons écouté de toutes nos oreilles, captivés :

Véronique Ovaldé
Lyonel Trouillot
Ali Magoudi
Morgan Sportes
Simon Liberati
Emmanuel Carrère
Sorj Chalandon
Carole Martinez
David Foenkinos

Un moment dense et passionnant, 1/4 d'h par auteur, pas de temps mort. Vif intérêt pour la plupart des prestations (sentiments d'émotion et de révolte partagés avec 2 écrivains particulièrement convaincants), très envie de découvrir les ouvrages rapidement.

Dans un premier temps :

Chalandon Retour Killybegs

sportes martinez murmures

Des Vies d'oiseaux, de Véronique Ovaldé, est le seul que j'ai lu parmi les ouvrages présentés cet après-midi - mon coup de coeur de toute l'année 2011 pour l'instant. Limonov et Les souvenirs  en cours, mais je manque d'énergie pour lire... à reprendre.

Grand MERCI pour ce moment intense à tous les organisateurs, et à la médiatrice Anaïs, toujours charmante par mail, et très réactive !

 - pas pris de photo, mais il me semble que la presse était là, à surveiller demain dans vos quotidiens régionaux sur tout le "grand Ouest", les lycéens étaient venus d'Amboise, Bordeaux, Brest, Angers, Lorient, etc. -