la perleLu par Junior :

Kino et sa femme, Juana, sont deux Indiens qui vivent avec les leurs, dans une petite tribu en Amérique. Leur enfant âgé de quelques mois se fait piquer par un scorpion. Le couple n'a cependant pas assez d'argent pour financer les soins du bébé. Par chance, Kino va trouver une grosse perle en pêchant des huîtres. Mais que va-t-il en faire ? 

J'ai bien aimé. Ce roman nous  apprend le mode de vie et les conditions modestes des Indiens d'Amérique peu après la colonisation. Cette histoire nous fait aussi réfléchir sur l'argent et ses deux plus gros défauts : la convoitise qu'il crée et la perte de bon sens de son possesseur. Il y a très peu de dialogues dans ce livre, l'auteur décrit surtout les actions mais on devine tout de même le caractère des personnages et ce qu'ils ont en tête.

Une redécouverte pour Mr :

Kino, Juana et leur bébé Coyotito vivent pauvrement dans un village isolé, en tirant leur subsistance de l'Océan proche. Un évènement va soudain bouleverser leur vie.

Présenté comme une simple fable, cette histoire recèle une réflexion profonde sur la richesse et sur la nature humaine. La seconde moitié de ce court roman est pleine de suspense.

Un très bon livre, même s'il est moins émouvant que l'excellentissime Des  souris et des hommes, du même auteur.

La perle, John Steinbeck, Folio, août 1973, 121 p.

Canel : cher Mr, combien de fois as-tu mentionné sur ce blog que le chef-d'oeuvre absolu en littérature était Des souris et des hommes !?  clin d'oeil orange