amitié étroiteUne poignée de jeunes adultes, deux amis en particulier : Francesca qui papillonne à la recherche de l'âme soeur, et Bruno, grand solitaire qui reste cloîtré dans son appartement à visionner des DVD... Leur quotidien : les sorties, la fac, l'amitié, la drague, le flottement, la  vacuité des interrogations de post-ados...

A l'image de la couverture, les dessins sont beaux et fins, les couleurs flamboyantes. Exactement comme avec Le goût du chlore de cet auteur, j'ai attendu impatiemment la fin, donc feuilleté les pages de plus en plus vite, pour comprendre le pourquoi des pages floues, connaître le mystère du passé (commun ?) de Francesca et Bruno... Et je reste finalement avec toutes mes questions... donc mécontente. J'ai même l'impression d'avoir "perdu du temps" car tout l'intérêt de l'album résidait dans l'espoir d'une surprise, d'un rebondissement après tout ce vide étiré sur 130 pages.

L'Ogresse, si tu lis cet album, éclaire-moi sur ce qui m'a échappé !

Confus2 étoiles fusc  -  Horloge  < 30 min.

Amitié étroite,  Bastien Vivès, Casterman, octobre 2009, 132 p.

PS : je prends volontiers par mail tous vos décryptages.

Mr n'a pas eu envie de lire l'album, précisément à cause de ces couleurs trop flashy pour lui : "Là, p*tain, regarde ! mais ça n'existe pas des couleurs comme ça, dans la vie !!!"   De retour dans quelques minutes