kellermanLu a son tour par Mr :

Jonah, externe en médecine, raconte ses difficultés quotidiennes à l'hôpital : journées à rallonge, mépris et maltraitance de la part des médecins en titre et même des internes ... En rentrant chez lui tardivement un soir alors qu'il est épuisé, Jonah assiste à une agression dans la rue et intervient brutalement. Son acte héroïque aura des conséquences imprévues et de plus en plus importantes sur sa vie.

Mon intérêt pour ce livre a suivi cette progression : après environ 150 pages, une intrigue et un suspense croissant apparaissent enfin. Kellerman décrit bien ses personnages,  ainsi que le déroulement et le cadre des évènements mais ceci se fait un peu au détriment de la vivacité du récit.

En résumé, une lecture très plaisante mais qui m'a quand même laissé sur ma faim, d'autant que le dénouement m'a légèrement déçu. Du même auteur, j'ai préféré Les Visages.

Un grand MERCI, Sandrine, pour le prêt.

Jusqu'à la folie, Jesse Kellerman, Editions des Deux Terres, 5 octobre 2011, 384 p.