antonioLu par Mr :

Selon l'éditeur, cette collection vise à expliquer aux enfants de 9 à 13 ans l'histoire de vagues d'immigration en France aux XIXe et XXe siècles, en évitant les clichés.

Antonio, enfant espagnol, raconte sa vie au camp d'Argelès-sur-Mer en 1939, après que sa famille eut fui l'avancée des troupes franquistes en Catalogne. 

Le  style narratif m'a d'abord déplu, mais très rapidement l'intérêt du récit m'a fait oublier cet aspect négatif. En effet, l'histoire d'Antonio et de sa famille n'est pas banale et permet de comprendre le drame vécu par des victimes de la guerre civile espagnole, de manière cependant très sobre.

Une très jolie illustration, colorée et expressive, figure au regard de chaque page de texte (dans un style graphique similaire à celui de la couverture).

Un dossier documentaire d'une dizaine de pages clôt le livre et permet de bien situer le contexte. Cette partie de l'ouvrage m'a beaucoup plu : elle est courte mais très claire et complète parfaitement ce qui précède.

Cet album m'a beaucoup appris sur l'histoire de l'immigration espagnole à la fin des années 1930, notamment sur le nombre de personnes concernées et la façon dont cette population a d'abord été "accueillie" en France. Il s'agit selon moi d'un très bel ouvrage, abordable et intéressant pour tous à partir de 10 ans. L'objectif annoncé par l'éditeur me semble donc atteint (et même dépassé car j'ai 13 ans... + quelques décennies !).

Antonio ou la résistance : De l'Espagne à la région toulousaine - Valentine Goby & Ronan Badel, Autrement Jeunesse, Collection Français d'ailleurs, peuple d'ici, 12 août 2011, 79 p.

Un grand MERCI à Babelio et aux Editions Autrement pour cette découverte (masse critique jeunesse du 15/11/2011)