été ours

Lorsque Nick, haut-fonctionnaire à Bonn, décède de manière brutale et suspecte, Letty se retrouve seule avec leurs trois enfants, Charlie, 9 ans, et les deux aînées, Alba et Georgie, 14 et 17 ans. Après avoir sillonné le monde pendant des années pour suivre son mari et tenir le rôle mondain d'épouse de diplomate, Letty choisit de souffler en s'installant sur l'île écossaise de ses ancêtres, un coin perdu au climat hostile, peuplé d'une poignée d'habitants attachés à la terre qu'ils n'ont, pour la plupart, jamais quittée. La jeune veuve tente tant bien que mal de remonter la pente...

*  *  *

L'auteur a un don admirable pour décrire la géométrie d'une famille endeuillée : la mère en grande souffrance, recroquevillée sur son chagrin et ses questions. Les enfants négligés : le petit dernier livré au sadisme de la cadette, meurtrie par la disparition paternelle, l'aînée qui essaie de prendre ce qu'elle peut sur ses fragiles épaules, avec l'aide de voisins de bonne volonté.

Bella Pollen signe ainsi un roman magnifique sur le deuil, la confiance et les secrets dans un couple, la famillle, les difficultés de communication entre mère et adolescente, les relations parfois impitoyables et délétères dans une fratrie. Le tout est servi par une grande sensibilité, des moments poignants, un style fluide, captivant, qui m'ont rappelé les talentueuses Maggie O'Farrell et Kate O'Riordan.

Un grand merci à Babelio et aux éditions Belfond pour cette bien jolie surprise.

L'Eté de l'ours, Bella Pollen, Belfond, 26 janvier 2012, 410 p.

Pouce levé  17/20 - Horloge 11-13 février 

Extrait :

D'ordinaire, quand Jamie ouvrait la bouche en présence de sa soeur, il s'attendait à se faire ridiculiser. Parfois les piques d'Alba étaient si cruelles qu'elle aurait pu tout aussi bien prendre le coeur de Jamie entre ses mains et le serrer jusqu'à ce qu'il ait atteint la taille d'un pépin de pomme.  (p. 244)

Challenge petit Bac de Enna, catégorie Animal 

challenge pt bac vert2