chucho

Trois enfants des rues dans les bas-fonds de Barcelone, hébergés de-ci de-là chez d'anciennes prostituées ou des proxénètes. Ils ont de onze à treize ans, vont à l'école, oui, mais ils doivent "rapporter" aussi (menus larcins, vol dangereux de ferraille)... Chucho est l'un de ceux-la, peut-être un peu plus tendre que les autres ? Il "rabat" aussi pour des prostituées, il les met en contact avec des clients fortunés. Tout le monde y gagne : davantage d'argent pour la jeune femme, des petits cadeaux pour le gamin en échange... mais autant de moins dans la poche du mac. Or attention ! on ne double pas un souteneur impunément...

Un texte absolument magnifique, tant sur le fond - une histoire émouvante et percutante façon Steinbeck - que sur la forme, à la fois poétique et sobre. On espère un miracle, on veut y croire, mais on craint le pire dans cet univers impitoyable où le moindre outrage aux plus forts peut vite envoyer ad patres...

*   *   *

Mon fils et moi avons été séduits par la présentation de ce texte par son auteur. Ce roman est né d'une rencontre entre Grégoire Polet et un de ces enfants "rabatteurs", l'écrivain a voulu en savoir davantage et de là est né ce superbe récit.

Un auteur dont j'ai très envie de découvrir d'autres ouvrages.

Merci à Junior, pour ce choix - c'est lui qui a voulu qu'on l'achète. Voilà le deuxième coup de coeur parmi les cinq livres rapportés du salon de Rennes !

Pouce levé  =  4.5/5 -  Horloge  10 mars - non-stop

Chucho, Grégoire Polet, Gallimard, Folio, janvier 2011, 136 p.

Challenge petit Bac de Enna, catégories Prénom/surnom

challenge pt bac vert2