fitzekDes étudiants sont soumis à une expérience de psychologie par un professeur : une vieille affaire criminelle consignée par un psychiatre leur est soumise, ils doivent la lire d'une traite, sans sortir de la pièce... Après quelques pages significatives et éprouvantes, à eux de voir s'ils pourront supporter de prendre connaissance de l'intégralité du dossier, en contrepartie de 200 euros.

*   *   *

Ami(e)s des instruments d'examen/de torture gynécos métalliques et froids, bienvenue, vous serez bien accueillis dès la première page ! Rassurez-vous, on changera de registre pour laisser place à de l'action et de la violence à gogo en huis clos dans un hôpital psy, des revirements rocambolesques, avec, en plus du décor déjà vu et revu dans ce genre de littérature, des thèmes complètement rebattus (amnésie, neige, tempête, énigmes...).

Bref, ce thriller m'a fortement agacée, et de plus en plus, au fil des pages... jusqu'à un premier dénouement intéressant quand cessent enfin la partie de cache-cache et les massacres. La toute fin est habile et perturbante, de quoi s'offrir un bel accès de parano !

J'avais trouvé Thérapie  de cet auteur également bourré de clichés (huis-clos, tempête, île, psychiatrie), et de surcroît sans surprises, contrairement à ce dernier ouvrage de Fitzek.

Bof1 =  3/5 -  Horloge  9 & 10 mars - couv superbe - titre éloquent

L'avis plus enthousiaste de Cynthia.

Le briseur d'âmes, Sebastian Fitzek, Archipel, 7 mars 2012, 300 p.

Un grand merci à LP Conseils et aux éditions Archipel pour cette offre.

Challenge Thriller de Cynthia, catégorie "Même pas peur" : 21/8

Vous cherchez des idées "lectures-frissons" ? récap des thrillers lus par les inscrits ici