le prix de la peur

Un prêtre atrocement mutilé dans son église, découvert dans un bain de sang, un grand 3 rouge peint sur le torse. Un tueur en série signerait-il là son troisième meurtre ? Quid des deux précédents pas encore découverts ? Et pourquoi un mode opératoire si différent sur la victime suivante, effectivement estampillée d'un numéro 4 à l'hémoglobine ?

- un scénario classique si on a déjà lu quelques intrigues autour de serial killers
- des scènes de meurtre bien gore, à ne lire que d'un oeil et le livre à bout de bras (si vous avez la chance d'être myope et d'avoir enlevé vos lunettes)
- des chapitres très courts qui, paradoxalement, accélèrent le rythme de lecture, car on ne peut plus s'arrêter - vu la brièveté, on s'en octroie encore un avant de poser le livre, puis un autre, puis "oh, allez un petit dernier", etc.
- mais surtout, un suspense époustouflant

Bref, un thriller bien prenant, qu'on ne lâche plus, divinement/diaboliquement flippant, donc très agréable à découvrir.

Prévoyez une journée (ou une nuit) pour le dévorer le plus rapidement possible, on piaffe d'impatience d'avancer pour comprendre, savoir.

Il me tarde de découvrir La marque du tueur, le premier ouvrage de cet auteur (disponible chez Pocket).

Un grand merci à LP conseil pour cette belle surprise et aux Editions Les Escales, que je ne connaissais pas.

Pouce levé  16/20 - Horloge  9-11 avril - couv à l'hémoglobine, comme le récit

Le prix de la peur,  Chris Carter, Editions Les Escales, Les Escales noires, mars 2012, 441 p.

Challenge Thriller de Cynthia, catégorie "Même pas peur"25/8

Vous cherchez des idées "lectures-frissons" ? récap des thrillers lus par les inscrits ici