le voyage de lou

   Amoureux

Lou, jeune fille surdouée de seize ans, parvient à échapper à sa tribu "Groseille" australienne pour une année d'études aux Etats-Unis. Elle est hébergée dans une famille modèle, les Harding. Chez Margaret, Henry et leurs deux enfants ados, pas de vulgarité, tout est aseptisé, rangé, planifié, calibré. Lou, grande angoissée insomniaque, savoure d'abord cet environnement immaculé puis s'ennuie et étouffe. Le malaise s'installe doucement au milieu de cette harmonie apparente, et va crescendo.

Un roman d'abord étrange, froid, descriptif, longtemps vide (au sens "dépeuplé"), à l'image de ce que ressent la jeune fille doublement dépaysée - à la fois par le changement de pays et par ces gens si différents de ses proches. Une torpeur, un malaise à la lecture, une envie de bousculer violemment cet ordre et la tyrannie de l'hôtesse, de gratter sous l'impeccable vernis de cette famille. Les failles apparaissent finalement, en réponse à l'indocilité de Lou qui souffre dans ce carcan. 

Un récit magnifique et triste autour d'une jeune fille intelligente, ultra-sensible, avide d'affection et très attachante.

Pouce levé  17/20 - Horloge  11-12 avril - jolie couv qui m'a interpellée

Le voyage de Lou,  Maria Joan Hyland, Actes Sud Editions, Babel, février 2012, 384 p.

 Challenge petit Bac de EnnaCanel, catégories Loisir et Prénom

challenge pt bac vert2